La lecture m’accompagne et me nourrit au quotidien depuis l’enfance. Partager les ouvrages qui m’ont touchée intéressée amusée scotchée ou bouleversée est un plaisir supplémentaire. Et un tremplin vers le partage intime et ultime : l’écriture, qui m’anime et me passionne tout autant.

2 nov. 2015

Réparer les vivants, de Maylis de Kerangal

Le Havre, dimanche 5h50, Simon part surfer avec ses copains. Paris, lundi, 5h50, son cœur bat pour sauver la vie de Claire. Ce roman en raconte le chemin, 24h de la vie à la mort à la vie à nouveau.

Passant de la tension extrême au plus grand calme, le style impose un ton sans pathos riche en émotions. Le vocabulaire précis, recherché, presque technique autorise la longueur et la densité des phrases de Maylis de Kerangal.
On est très vite embarqué par ce récit passant du surf adolescent aux urgences hospitalières. L'écriture, très à l'aise dans ses pleins et ses déliés, offre un peu de douceur. L'effet rythmé volant d'un personnage à l'autre admet la difficulté du sujet et permet d'aborder la douleur indicible, l'angoisse parentale absolue, puis le choix à la fois urgent et terrible.

C'est très dur, très prenant, très beau.

Réparer les vivants, de Maylis de Kerangal est disponible en édition brochée chez Verticales, en poche chez Folio, et en format Kindle.
Ce livre a obtenu 10 prix littéraires.

Pour se renseigner sur le don d'organes : l'Agence de biomédecine  sur dondorganes.fr.
Pour obtenir une carte de donneurfrance-adot.org